Caroline von Burg - Manager de Yogini Mage Yoga

label ASCA.png
Label Yoga Suisse.png
Label Mefit.png
IMG_2391.jpg

Le chemin vers l'intériorité m'habitait déjà lorsque j'avais 11 ans. C'est bien plus tard que l'univers du yoga s'est offert à moi, lors d'un voyage en Inde, dans les montagnes himalayennes. Je me suis retrouvée à chanter des mantra! Incroyable initiation, j'ai ressenti un profond changement et pour la première fois de mon vivant, je me sentais reliée à plus Grand que moi. Depuis cet instant je n'ai cessé de chercher, de comprendre le sens de la vie. De retour chez moi, je me suis inscrite à mon premier cours de yoga postural, dit Hatha Yoga, c'était en 2000,  j'ai découvert les sensations du corps par le regard intérieur, quelle magie! J'approchais enfin le "connais-toi toi-même"de Socrate, que j'avais étudié en cours de philosophie mais dont le sens m'échappait totalement jusqu'alors! Attirée par cet univers qui semblait répondre à mes interrogations laissées sans réponse, je suis entrée confiante dans une pratique posturale qui a duré 8 ans. En 2008, une magie invisible m'avait poussée à m'inscrire à la formation proposée par Yoga 7 à Genève qui devait durer 4 ans. Ces années ont été pour moi l'opportunité d'aller "fouiller"telle une archéologue dans les profondeurs de mes mécanismes psychiques, en plus d'approfondir ma pratique posturale et respiratoire. 4 ans d'intensité, durant lesquels mon chemin vers la connaissance intérieure s'est ouvert. Le "connais-toi toi-même"  me guide encore, et me guidera toujours.

J'aime l'approche du Hatha Yoga comme elle m'a été enseignée : "passer par le corps physique pour aller vers le corps spirituel, le SOI". C'est cela qui me convient, et pour autant, je reste ouverte à d'autres approches qui ont une autre voie d'accès que le corps physique. La pratique est une recherche constante, tout change toujours. Je suis dans une posture, je ressens les alignements et je m'ajuste, je ressens l'ambiance intérieure et je lâche prise, je ressens le corps physique par couches de profondeur. Dans la posture, rien n'est jamais abouti, ni sur le plan physique et encore moins sur le plan intérieur, c'est cela que j'aime dans le yoga.

BKS Iyengar, dont je m'inspire volontiers a dit ceci :   " Des observations et des essais sont constamment nécessaires pour éduquer et modeler les membres du corps afin qu'ils rentrent dans le cadre de chacune des postures. Quand on réalise une asana (posture), l'action, la réaction et la réflexion aident le pratiquant à réajuster son attention de manière sensible et précise pour vérifier ses membres d'une extrémité à l'autre. Si on apprend à étendre cette sensibilité intellectuelle à toutes les parties du corps également, de même qu'au soi, alors l'asana devient une asana contemplative ou méditative. Cela doit être le but de tout sadhaka, parvenir à un état descriptif ultime dans toutes les asana. Sa pratique est alors une pratique divine".


Aurélie Schaerer

photo Aurélie 2.jpg

Encore étudiante, Aurélie découvre le yoga à 18 ans en suivant un cours avec sa mère qui le pratique alors et lui en vante les mérites. La première graine est plantée... Pendant plus de vingt ans elle travaille en entreprise en tant que responsable de service, manager et chef de projets transverses dans le domaine de l’horlogerie de luxe, sur des sujets liés à l'image de la société et à son patrimoine. Et déjà, pour elle,  les dimensions d’intelligence collective, de co-création et d’accompagnement du changement sont une évidence. Certifiée en conduite du changement (IMCM-Paris, 2014) elle fait de nombreuses formations continues en intelligence émotionnelle, leadership et management. Elle reprend assidûment le yoga en 1996 et mesurant la force de ce qu’il m’apporte dans sa vie privée et professionnelle, elle décide d’entreprendre en 2011 une formation de professeur de yoga créatif thérapeutique à Genève, auprès de Tara Lepage, yogini, médecin naturopathe, docteur en physique, elle-même formée et inspirée par Swami Satyananda Saraswati, Eva Ruchpaul, André Van Lysebeth, Claude Pelletier ou encore Nil Hahoutoff . Elle commence à enseigner en cours privés. C’est une réflexion sur les incidences positives du yoga sur la vie en entreprise qui parachève cette formation.  …Ne jamais cesser d’apprendre, rester curieux, fait aussi partie de sa philosophie de vie : elle continue à se former continuellement auprès de nombreuses personnalités reconnues telles que Jean Lechim dont la méthode s’inspire de B.K.S. Iyengar, Sivananda, du yoga de l’énergie de Roger Clerc, et de la méditation Vipassana, ou encore de Marina Bergamin (Yogacharya V. Venkatesha, Mysore), mais aussi au gré des nombreuses rencontres inspirées et inspirantes qui se présentent sur le chemin.   

Depuis 2013 et avec grand bonheur elle transmet le yoga créatif qui est le sien en cours collectifs, privés et en entreprise. Son engagement est d’amener chacun à cultiver une qualité de présence suffisante pour être présent à l’Autre. Ralentir pour s’autoriser à se reconnecter à ce qu’il y a de plus authentique en Soi, avec bienveillance, responsabilité, et retrouver un souffle intérieur, une conscience de Soi, un état d'Etre libre et vrai qui permette d’ouvrir et de développer la conscience collective.  Là est pour elle la réelle possibilité de transformation… 


photo Sabine.jpeg

Sabine Sourny-Massonnet

Après un parcours de danseuse, Sabine Sourny a suivi plusieurs formations professionnelles de yoga. 

Son parcours autour du corps en mouvement l’a amené à s’interroger sur l’être profond, le lien entre le corps et l’esprit pour (re)trouver un état d’unité et d’harmonie qui rayonne en soi et au-delà.Elle s'est spécialisée en yoga pré et post natal, puis en yoga thérapie afin de nourrir et d’affiner ses connaissances.Sabine Sourny a enseigné à Paris, au Maroc et, depuis plusieurs années, à Genève.

 

Formation de méditation à l’Ecole Occidentale de Méditation (en cours)

Formation de Yoga Thérapie à l'Institut de Yoga Thérapie de Lionel Coudron (Paris) & membre de l'Institut de Yoga ThérapieFormation Sport & Maternité à l'Institut Bernadette de Gasquet (Paris)

Formation Fédération Française de Yoga (Paris)


Sophie Guadanini

photo Sophie.jpg

J’ai rencontré le yoga dans un premier voyage en Inde, j’avais alors 16 ans :  l’Inde et ses ambiances contrastées, le yoga intégral de Sri Aurobindo, son ashram à Pondichéry et le site d’Auroville comme lieu d’une vie spirituelle et communautaire. Ma route s’est ensuite poursuivie dans l’accompagnement des personnes sur le plan professionnel et social, avec comme conviction que dans toute personne est présent un potentiel de développement. Favoriser l’épanouissement de ce potentiel, accompagner dans la levée des obstacles qui empêche ce développement, s’affranchir des difficultés et renouer avec la confiance en soi et en ses capacités, se sentir capable d’agir à sa situation… Le yoga s’offre comme une recherche personnelle de transformation intérieure. Par le travail du corps et la respiration, il est possible de revenir vers soi pour s’ancrer dans la confiance et la sérénité.

Actuellement à mi-parcours d’une formation de plus de 600 heures à l’école du Yoga de l’Energie d’Evian créée par Roger Clerc dans la prolongation du travail de Lucien Ferrer, je propose un yoga fidèle à la tradition avec un travail postural doux, des pranayamas et des temps de conscientisation. J’accorde une importance à la préparation du corps et au travail de la respiration pour tendre vers le recentrage, la concentration et l’état de méditation. Mon attache avec le Yoga de l’Energie m’amène à vivre un yoga ouvert à la vie et en contact avec les énergies présentes dans les saisons. Car chaque saison dispose d’une énergie particulière, de caractéristiques, que le yoga invite à travailler par une pratique adaptée afin de trouver son propre équilibre tout au long de l’année et de colorer son attention à la vie.